Comment réaliser un cahier des charges étant graphiste ?

Le cahier des charges est le document le plus important lors de l’entretien entre le client et le prestataire de services. Il vous permettra de mettre à l’écrit tous les points importants qu’il vous faudra connaitre pour mener à bien le projet. De plus, il sert à formaliser les besoins et à les expliquer aux différents acteurs pour s’assurer que tout le monde soit d’accord. Il n’est pas obligatoire, mais vivement recommandé. Pour ma part, je commence à le rédiger une fois l’étape de la validation du devis passée. Toutefois, cela ne tient qu’à moi étant donné que cela varie d’un freelance à l’autre. Mais dans cette article nous aborderons le cas du graphiste exécutant, bien different de celui du webmaster, par exemple.

A la suite de toutes ces étapes je vous présenterai un exemple de formulaire qui pourra être adressé à un prospect, et qui permettra de répondre aux différentes questions du cahier des charges. Mais du coup, quelles sont les étapes importantes à retenir ?

1 – PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE

Avant toute chose, en tant que graphiste j’ai besoin de savoir qui est mon interlocuteur : je vais me renseigner sur l’entreprise, ses différentes coordonnées, son numéro de siret par exemple, et je vais également chercher à me renseigner d’avantage sur les valeurs de cette dernière : l’image qu’elle cherche à véhiculer. Evidement quel est son nom, mais que signifie t’il? Qu’évoque t’il auprès des clients ? A t’il une histoire ?

  • nom
  • histoire
  • parcours
  • réussite
  • coordonnées
  • signification
  • vocation
  • valeurs véhiculées
  • orientation et développement

2 – OBJECTIFS ET STRATEGIES

Il est préférable de garder une trace écrite de l’échange et de ce qui va découler du premier entretien. C’est pourquoi il est bon de rédiger de façon très détaillée afin de bien structurer et hiérarchiser les étapes de la stratégie de communication choisi. Ce document n’a aucune valeur officielle, mais il permettra de garder une trace écrite pour le client et pour soi même. Ce travail d’écriture va permettre de définir les besoins et les supports de communication, mais surtout le procédé à mettre en place pour attendre les objectifs fixés. Quel message mon client cherche t’il à transmettre ? Avec quel support de communication ? Quelle est la cible visée ?

  • rédaction du projet
  • besoins
  • supports de communication

3 – DOMAINE D’ACTIVITÉ ET CIBLES

Dans quel secteur mon client travaille t’il ? Que fait il ? Quel genre d’entreprise est-ce ? Il est important de répondre à ces questions car elles vont déterminer les pistes pour guider le projet. Par exemple : les couleurs ou la typographie qui seront utilisées, vont être sélectionnées en fonction du secteur d’activité et du message de mon client. C’est à moi graphiste, d’utiliser et/ou de suggérer à mon client les codes qui correspondent à son secteur d’activité.

  • domaines d’activité
  • cibles
  • potentiel
  • code graphique adapté

4 – CONCURENCES

Lors de la création d’un logo je vais chercher à identifier les concurrents de mon client. Cette opération va permettre de définir les limites de la création. Ce qui existe déjà comme logo sur le marché et comment s’en différencier. Quel est le code couleur adapté au secteur ? Par exemple, dans le secteur de la santé, c’est le vert.

N’hésitez pas à demander à votre client de vous donner des exemples de concurrents, que lui même aura clairement identifier sur son secteur.

  • Exemples
  • originalité

COMMENT RÉALISER UN CAHIER DES CHARGES ÉTANT GRAPHISTE ?

5 – ÉLÉMENTS INDISPENSABLES, SPECIFICITÉS TECHNIQUES ET CONTRAINTES À RESPECTER

Les éléments indispensables sont divers et variés. Evidement, tout dépend de votre client. Les contraintes varient de l’un à l’autre, mais comme vous l’aurez compris, dans certains cas, la création à ses limites. En dehors du fait que votre client soit très exigeant, celui ci peut, par exemple, travailler pour une franchise : de ce fait, il possède une charte graphique assez scrupuleuse à respecter. Une pochette d’album ou un tracte devra, quand à lui, posséder différentes mentions légales obligatoires, la cession de droit d’un élément doit être clairement spécifié ; ainsi de suite. La création du cahier des charges permettra donc de définir les limites de la création.

Avait t elle déjà un logo avant de vouloir un nouveau ? Quel est le grammage papier le plus adapté pour ce type d’impression ? Le document va t-il être imprimé, ou pas ? Quel est le code couleur utilisé pour la charte graphique ?

  • cession de droit
  • historique
  • charte graphique

6 – TENDANCES ET INSPIRATIONS

Recueillir les gouts de mon client est une phase évidente pour l’étape de la création. Qu’est-ce qu’il aime ? A qui veut il ressembler, idéalement, et en terme d’image ? A t-il des exemples de flyers qui lui plaisent ?

Pour ma part, j’aime beaucoup participer à la recherche de tendance et d’inspiration, proposer des pistes fiables pour les recherches, afin de guider la réflexion et trouver de nouvelles idées.

  • exemples
  • couleurs
  • supports
  • types
  • genres

7 – DELAIS

Il est également important de définir puis noter les deadlines (dates limites) dans le cahier des charges. Elles doivent être connues du prestataire de services mais aussi du client. Bien entendu, c’est à vous graphiste de trouver un accord avec votre client : entre ce qu’il veut et ce qu’il est possible de réaliser dans le laps de temps limité. Car un bon graphiste doit être certes réactif, mais il faut également qu’il sache consacrer du temps à chaque chose. Quand ce travail doit t-il être terminé ? Y a t-il des impressions à prendre en compte ?

8 – PROPOSITIONS ET EXEMPLES

Une fois les recherches effectuées, n’hésitez pas à rajouter les différentes pistes, les propositions qui ont été exploitées pour arriver au résultat final. Comprendre les différentes étapes qui ont permis d’arriver au résultat final est bon pour vous graphiste, pour votre client mais surtout très professionnel et pratique dans le temps.

Une fois les travaux terminés, les éléments sont évidement à fournir. Choisissez le support de votre convenance. En plus de l’élément final imprimé, je vous invite à remettre le maximun d’informations qui concernent votre client, tel que le code couleur utilisé, les polices de caractères et les crédits photo s’il y en a… Ca ne vous engage à rien et ça fait très pro ^^

Pour ma part, j’aime bien remettre des DVD, si j’en ai l’occasion, avec une belle pochette, que j’aurais réalisé avec soin. Oui je sais bien qu’il y a les mails et les sites de partage de données comme Dropbox, mais le dvd a selon moi encore de beaux jours devant lui.

  • supports
  • couleurs
  • logo
  • police de caractère
  • crédits photos

POUR RESUMER

Le cahier des charges vous permettra donc de structurer le projet et je l’espère n’oublier aucune informations. Il n’est pas indispensable mais assez important, et en plus il fait pro ^^. En résumé, il vous faudra collecter des informations sur :

_ l’entreprise pour laquelle vous allez réalisé le projet (plus y’en a, et mieux c’est) _ son objectif, en terme de communication _ la stratégie qu’elle souhaite employer _ le domaine d’activité dans laquelle est officie _ la cible à atteindre avec le projet _ les concurrents de votre client _les éléments indispensables _ les spécificités techniques _ les contraintes _ et le délai.13-01

Chose promise, chose due ! Voici un exemple de questionnaire pour répondre aux différentes étapes du cahier des charges.

fiche_de_renseignement

Ces différentes étapes représentent la base du cahier des charges, mais n’hésitez pas à l’étoffer si vous en ressentez le besoin. Pensez à remettre à votre client les différentes pièces qui lui sont dues. Soyez le plus complet et précis possible dans vos démarches. Et surtout bonne continuation !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s